« André Quellier est le premier peintre du XXe siècle a avoir révélé au public la vision d’un Théâtre du Mime tel que ce même public l’évoque dans ses souvenirs en entendant résonner sur les planches des Théâtres de Boulevards ces images silencieuses.

            André Quellier fixe mes mimodrames sur ses toiles, mais ses personnages s’évadent, ils franchissent leurs cadres et le Peintre leur accorde sa propre vision en les faisant entrer dans la nature, à l’unisson des yeux et du cœur d’un public baigné par la cadence de nos silences.

            Il les peint dansant dans des paysages et rejoignant la famille des baladins et des comédiens italiens. Et lorsque les feux de la rampe seront éteints depuis longtemps ils continueront à vivre grâce à lui, et à projeter leur immobilité éloquente pleine de couleur et de fraîcheur.

            Ces peintures sensibles et si expressives d’André Quellier se porteront garantes de tout ce que ce monde de Funambules, avec ses êtres, aura pu mettre en lumière et à nu de son vivant.

            André Quellier, merci pour votre Témoignage : vous aurez recréé tout cela avec la main d’un Maître et avec l’œil de celui qui a mesuré le cœur, les yeux et l’esprit de l’homme. »

Marcel Marceau, Mai 1961

"Marceau m’a apporté le style, cet art prestigieux ...

c’est du  dessin Marcel Marceau, vraiment, pour un dessinateur ou pour un peintre, c’est une  leçon extraordinaire et j’étais vraiment  amoureux de l’art de"Marceau."

André Quellier