« Les portraits sont peut-être la chose la plus difficile à faire en peinture. D’abord, il faut connaître son personnage, il faut l’étudier. Il y a des maîtres que j’adore. Naturellement il y a Holbein, Fouquet et Clouet en France, sans compter tous les primitifs qui ont le sens du portrait admirable. »

            « J’ai pu faire le portrait de quelques personnalités, et bien entendu les membres de ma famille, parce qu’on les connaît, parce qu’on les voit tous les jours, on peut les apprécier … c’est quand même plus facile. »

            « Mais lorsqu’il s’agit d’une commande de portrait, alors là je panique. J’ai très peur de moi, je suis effrayé par la difficulté mais c’est un combat qui est passionnant.

            La seule chose, il faut que le commanditaire soit indulgent, confiant, et vous laisse le temps de le réaliser. »

 

 

 

 

Brigitte Bardot

Jean Cocteau

Gérard Philippe

 

 

 

 

 

Au fil des rencontres…

"La création est une chose difficile à définir, on est influencé. La réussite dans une création tient à tellement de facteurs, de souvenirs, d’un pinceau qui est mieux fait que l’autre. je parle simplement du point de vue technique. Quand vous réussissez parfois un visage, et bien parfois il suffit d’un pinceau qui est mieux fait qu’un autre pour que d’un coup, à un dizième de millimètre, vous donniez une expression dans un visage qui est réussie, on se demande comment vous vous êtes dirigé…."